A+ / A / A-   |    
  • A l’Institut Villebon – Georges Charpak, un accompagnement personnalisé pour chaque étudiant

    A l’Institut Villebon – Georges Charpak, chaque étudiant est différent. C’est pourquoi il bénéficie d’un accompagnement personnalisé, quels que soient ses besoins, quel que soit son profil.

    L’Institut Villebon – Georges Charpak, situé sur le campus de l’université d’Orsay (Essonne), vise à accompagner des jeunes dont le potentiel ne s’est pas encore révélé, issus de milieu modeste, de zones rurales, ou encore en situation de handicap, vers les études longues et des carrières scientifiques de haut niveau. En 2015, 73 % des étudiants étaient ainsi boursiers sur critères sociaux, 45 % bacheliers technologiques, 25 % issus de province, 12 % en situation de handicap. Une diversité érigée au rang de principal critère de sélection au cours du processus de recrutement : « Nous ne nous attardons pas sur les bulletins scolaires, nous ne soumettons pas les candidats à un concours de mathématiques, résume Jeanne Parmentier, responsable de l’innovation pédagogique. Au contraire, nous évaluons la motivation, le goût pour les sciences, la capacité à s’entraider, la créativité… » En 2015, plus de 800 dossiers de candidatures ont été adressés à l’institut. D’emblée, l’équipe a écarté ceux qui s’apparentaient « à une stratégie de contournement pour des bons élèves qui voudraient éviter la classe préparatoire aux grandes écoles ». 150 candidats ont été retenus, invités à venir passer des tests, durant toute une journée. Au terme de ce parcours, 33 étudiants sont entrés cette année en première année de licence à l’institut Villebon. Comme leurs camarades de L2 et L3, ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé, qu’il s’agisse de tutorat, d’aides matérielles, de tiers temps supplémentaire pour les examens… Une attention rapprochée qui porte ses fruits, souligne Bénédicte Humbert, la directrice de l’établissement : « Au fil des mois, nous voyons vraiment les étudiants gagner en motivation et en maturité, raconte-t-elle. Leurs résultats sont prometteurs, et tous revoient leurs ambitions de poursuite d’études à la hausse. » Comme Clément, un jeune étudiant sourd appareillé, dont le handicap ne freine ni le talent ni les ambitions.

     

     

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles(3 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
    Loading...




  • Commentaire :

Recrutement Société Générale

octobre, 2018

Option de tri

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Aucun évènement

Comment expliquez-vous que le handicap soit perçu comme un frein en entreprise ?

VALIDER LE SONDAGE
Loading ... Loading ...