A+ / A / A-   |    
  • Le handicap, créateur de valeur dans l’entreprise

    Image d'illustration

    Plus de 1500 congressistes ont participé lundi 14 mars au premier Salon handicap et achats responsables organisé par LVMH et le Groupe Les Echos, avec Société Générale. Avec 25 ateliers de formation, conférences et tables-rondes inédites, les participants ont pu s’informer sur les meilleurs outils pour mettre en place et améliorer leur politique handicap. Parmi les sujets abordés : le handicap, créateur de valeur dans l’entreprise ?

    Obligation d’emploi des travailleurs handicapés assortie de sanctions financières, aménagement de postes ou d’horaires de travail, management différencié… L’intégration du handicap en entreprise constitue-t-elle uniquement une somme de contraintes règlementaires et de difficultés organisationnelles… ou bien n’est-elle pas aussi une formidable opportunité d’améliorer l’entreprise ? Trois dirigeants témoignent de leur expérience en la matière.
    Alain Masson, responsable diversité et inclusion, Sodexo France : « La politique handicap de Sodexo France remonte à dix ans, poussée par la loi de 2005. Au départ, les managers de site se préoccupaient surtout de leur contribution à l’Agefiph. Aujourd’hui, notre taux d’emploi dépasse les 6%, et les managers ont pris conscience de l’intérêt d’avoir dans leurs équipes un ou plusieurs travailleurs handicapés – à condition que leur poste soit correctement aménagé. L’ambiance est différente dans les équipes. Et puis les appels d’offres comportent de plus en plus souvent des clauses sociales : de ce point de vue, le handicap est générateur de business, un critère qui permet de se différencier dans un environnement aussi concurrentiel que celui de la restauration-service. »

    Cyril Gayssot, directeur de l’entreprise adaptée Facylities Multi Services : « Implantée dans les Landes, FMS compte 65 salariés. Parmi ses activités, elle propose notamment un service de gestion, transport, entretien des vêtements de travail et des équipements de protection individuelle. Nous comptons parmi nos clients quelques grandes marques de l’univers du surf, assez exigeantes sur la qualité. Nous avons réuni les salariés pour élaborer un nouveau système de production. Cette méthode très participative a vraiment permis d’identifier toutes les difficultés. Par exemple, les salariés ont expliqué que les appels fréquents des commerciaux avaient un effet stressant. Nous avons donc créé un outil informatique grâce auquel les clients peuvent suivre à distance la progression de leur commande, sans avoir besoin de téléphoner. Preuve que la diversité est source d’innovation ! Grâce à cette nouvelle organisation, nous avons augmenté la productivité de 30 % par rapport à des opérateurs valides. »

    Salon handicap et achats responsables

    Salon handicap et achats responsables

    Laurent Gérin, vice-président sud-ouest, CGI : « Dans le secteur du numérique, les salariés en situation de handicap représentent à peine 1,5 % des effectifs. Pourtant, très souvent, ni le handicap moteur ni le handicap sensoriel ne constituent de réels freins à l’embauche… Il y a deux ans, un de nos clients nous a fait part de sa volonté d’accroître son taux d’emploi. Mes collaborateurs se sont lancés avec enthousiasme dans ce projet, en montant un groupement momentané d’entreprises. Cette expérience de la co-traitance a entraîné un cercle vertueux : notre taux d’emploi direct atteint désormais 4,5 %, auxquels s’ajoutent 2 % en emploi indirect. Nous avons également noué un partenariat avec une école d’ingénieurs pour favoriser l’inclusion dès le stade des études. La diversité crée davantage d’émulation, libère des énergies et favorise la performance collective. En deux ans, le turn-over au sein des équipes a diminué de moitié. Et la satisfaction de nos collaborateurs, mesurée par une enquête annuelle, est en constante progression. Leur entreprise ne leur fournit pas qu’un emploi. Elle porte aussi une responsabilité sociétale, et c’est un formidable facteur d’engagement. »

    Salon handicap et achats responsables

    Salon handicap et achats responsables

     

    Retrouvez les enregistrements audio des ateliers à partir du 21 mars sur www.salonhandicap.com

     

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles(1 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
    Loading...
    • Le 21 mars 2016, à 11 h 28 min par BOBLIN Cécile

      j’ai eu la chance de participer à ce salon, et j’en retiens un immense souffle d’air frais, une vraie respiration : on reconnait la richesse de la diversité,du droit à la différence, un vrai ciment pour l’esprit d’équipe. On redonne au facteur humain sa place, la première, et nous managers, ne pouvons qu’être ravis de voir qu’enfin, d’autres ont conscience que c’est l’élément moteur de nos performances.






    Commentaire :

Recrutement Société Générale

février, 2020

Option de tri

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

Aucun évènement

Comment expliquez-vous que le handicap soit perçu comme un frein en entreprise ?

VALIDER LE SONDAGE
Loading ... Loading ...
  • N/A