A+ / A / A-   |    
  • Une nouvelle politique handicap à la Sécu

    Image d'illustration

    L’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss) a signé une convention sur trois ans avec l’Agefiph. Objectif : garantir – et si possible dépasser ! – le taux d’emploi actuel de 5,5 %.

    Il y aura bientôt davantage de salariés en situation de handicap dans les caisses de sécurité sociale. Tel est en tout cas l’un des objectifs de la convention signée récemment entre l’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss, fédération des employeurs du régime général de la sécurité sociale) et l’Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). « Le conventionnement avec l’Agefiph marque l’engagement du régime général en faveur de l’emploi des personnes handicapées », souligne Jean-Eudes Tesson, président du Conseil d’orientation de l’Ucanss.

    Signée pour trois ans, la convention a été « construite sur mesure pour répondre aux problématiques spécifiques de l’institution », précise Anne Baltazar, la présidente de l’Agefiph. Principal objectif poursuivi : le maintien, a minima, du taux d’emploi actuel de 5,5 %. Au 31 décembre 2014, l’ensemble des branches de la Sécurité sociale (maladie, famille, retraite et recouvrement) comptaient en effet 8 000 salariés et plus de 100 stagiaires en situation de handicap. Près de trois quarts des organismes assujettis à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) avaient d’ailleurs atteint leurs objectifs, et n’avaient versé aucune contribution. Les efforts se porteront sur « les organismes dont le taux d’emploi est le plus faible, auxquels nous allons proposer des pistes d’amélioration », indique Gaudérique Barrière, le directeur délégué à l’Ucanss.

    Pour piloter la convention, l’Ucanss se dote d’une mission handicap, appuyée sur 22 référents territoriaux. Sur le terrain, les actions seront déployées selon cinq axes : mobilisation et professionnalisation des acteurs, information, communication et sensibilisation, recrutement et intégration, maintien dans l’emploi, accompagnement professionnel des salariés en poste. Le terrain devrait s’avérer très favorable : en 2014, un tiers des organismes avaient déjà mis en place des actions de sensibilisation ou des formations, et la moitié avaient formé leurs collaborateurs aux démarches administratives en lien avec la RQTH ou la politique en matière de non-discrimination.

    Parallèlement à la convention, « les organismes relevant de l’Agefiph demeurent éligibles à l’ensemble des offres en matière de handicap (Sameth, Cap emploi, aides financières au maintien dans l’emploi », rappelle enfin Anne Baltazar.

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles(2 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
    Loading...




  • Commentaire :

Recrutement Société Générale

mars, 2019

Option de tri

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Aucun évènement

Comment expliquez-vous que le handicap soit perçu comme un frein en entreprise ?

VALIDER LE SONDAGE
Loading ... Loading ...