A+ / A / A-   |    
  • Des étudiants innovent pour les sourds et malentendants

    Image d'illustration

    Avec Le Monde informatique, Sogeti a organisé en 2016 la cinquième édition de Défi H pour récompenser des projets étudiants d’innovation technologique, au profit de personnes handicapées. Deux des trois initiatives lauréates visent à faciliter le quotidien de professionnels sourds et malentendants.

    Innover au service du handicap. Chaque année depuis 2011, c’est ce que propose à des étudiants la société de service spécialisée en ingénierie informatique Sogeti (filiale à 100% de Cap Gemini) avec Le Monde informatique, à travers « Défi H ». Ce concours distingue des projets technologiques en faveur de la formation, de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Une dizaine de petites équipes (quatre à six jeunes étudiants) sont sélectionnées au sein de grandes écoles et d’universités. Pendant cinq mois, elles sont encadrées par un coach mis à disposition par Sogeti et bénéficient d’ateliers de formation : sensibilisation au handicap, gestion de projet, communication sur les réseaux sociaux… Chaque groupe travaille systématiquement en partenariat avec un acteur du monde du handicap. « L’objectif de Défi H est de communiquer autour de l’insertion professionnelle des personnes handicapées, d’encourager l’esprit d’entreprenariat, de promouvoir les filières du numérique… » énumère Hervé Weytens, responsable des ressources humaines de Sogeti France.

    Prix Défi H 2016 et prix Innovation technologique : projet T-Jack de Polytech Grenoble, en partenariat avec l’association ARDDS 38

    T-Jack est une gamme d’adaptateurs pour les personnes sourdes ou malentendantes. Branchés sur un téléphone mobile, une tablette ou encore un ordinateur portable, ils améliorent la qualité d’écoute du contenu audio. Ils ne sont pas reliés à l’utilisateur mais fonctionnent grâce à une boucle à induction magnétique : ce dispositif, qu’on trouve généralement dans des salles de concert ou des halls d’accueil, permet aux personnes équipées de prothèses auditives de recevoir le son par voie magnétique. Il se distingue ainsi clairement des bruits ambiants. « Les étudiants comptent désormais créer une start-up pour commercialiser à terme ces solutions, » explique Hervé Weytens.

    Prix Jeune pousse (qui récompense des étudiants de première année) : projet SignBand de EXIA CESI Bordeaux, en partenariat avec l’association Centre d’apprentissage de la Langue des signes française de Bordeaux.

    SignBand est un outil de traduction du langage des signes en langue orale. Il est notamment composé de deux bracelets, qui captent les mouvements du locuteur. Les données sont ensuite envoyées via « Bluetooth » à un « smartphone » : l’application SignBand permet alors de les traduire en Français écrit et oral. « Les étudiants comptent encore développer ce produit pour qu’il décrypte davantage de signes. Ils projettent aussi de proposer une traduction dans d’autres langues que le Français, » ajoute Hervé Weytens.

    Défi H est relancé cette année. Le dépôt des candidatures peut intervenir jusqu’au 27 novembre 2016 et la remise des trophées est prévue pour le printemps 2017.

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles(1 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
    Loading...




  • Commentaire :

Recrutement Société Générale

décembre, 2017

Option de tri

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Aucun évènement

Comment expliquez-vous que le handicap soit perçu comme un frein en entreprise ?

VALIDER LE SONDAGE
Loading ... Loading ...